The Moped Diaries

De Tyler Nilson & Nick Vitale / 10 min 53 / Etats-Unis / 2014 / Fiction

coeur_vert

Synopsis

Quand un nouveau pont est construit reliant le continent, un jeune garçon va avoir de grands bouleversements dans sa vie.  L’Amour au sein du foyer, l’amour d’une compagne, et l’amour d’une famille vont progressivement s’écrouler, en le poussant lentement lui-même vers l’inévitable, traverser ce pont pour voir ce qui se trouve au-delà de l’horizon.

coeur_vert

Equipe du Film

  • Langue :  Anglais
  • Produit & écrit par : Tyler Nilson & Michael Schwartz
  • Acteurs : Joseph Waddington (Levi à 5 ans), Joseph Harris (Levi à 10 ans), Tyler Nilson (Levi), Acey Davis (Rose à 10 ans), Anastasia Furr (Rose), Burt Waddington (JR à 5 ans), JR Quidley (JR à 10 ans), Duncan Silver (JR), Winki Silver (Winki), Drew Vaughn (Papa), Whitney Waddington (Maman), Nick Vitale (The Wolf), Mamie Morris (Gatekeeper)
  • Musique de : Jake Sincalir
  • Montage : Michael Schwartz
coeur_vert

Tyler Nilson nous raconte l’histoire derrière son film :

Tyler Nilson & Nick Vitale film directors of The moped Diaries

Tyler Nilson & Nick Vitale

On a tourné The Moped Diaries en été sur les Outer Banks de Caroline du Nord, dans la ville de Wanchese. Deux mecs qui débarquent dans un petit village de pêcheurs avec un peu de matériel (une caméra 5D, un réflecteur pour la lumière et un trépied).

À part l’ébauche d’un scénario appelé « The Moped Diaries », on n’avait rien planifié. Sérieux, rien. On n’avait même pas prévu de taxi pour le trajet de l’aéroport au centre ou un endroit où dormir. Je suis d’ici et je sais que les gens s’entre-aident à Wanchese, donc j’étais plutôt confiant.

Avec le recul, ce manque d’organisation à été à la fois positif et négatif. Ce film est mon premier de plus de 5 minutes. Selon la longueur, la structure varie énormément d’un film à l’autre. Je me suis dit : « C’est bon, on improvisera ! »

J’ai contacté un ami dont le père avait un chantier naval. On est donc allé le retrouver. Il s’appelle Winky. Il a joué un rôle très important dans notre projet. Il nous a tellement aidé. Il nous a donné des chariots élévateurs pour les plans grue, des bateaux et ses petits-enfants. Tout le monde était excité qu’on soit là ; ce qu’on faisait était plutôt cool.

On a fait le casting sur Facebook avec une publication du genre : « Quelqu’un connaît des gosses qui pourraient fumer devant une caméra ?! » On a reçu beaucoup de réponses. On a trouvé le grand frère JR (de son vrai nom) parce qu’il vivait près des quais et n’arrêtait pas de venir sur le tournage ; il est devenu notre assistant personnel et accessoiriste.

Cet été-là, on a tourné pendant deux semaines, ce qui est LONG pour un court métrage. C’est plus lent à deux et puis on avait de grandes ambitions.

Puis on est rentré faire le montage et… c’était merdique. Mais vraiment.

On a montré le film à quelques amis qui nous disaient tous « Euh… ouais c’est pas mal ». J’avais la confirmation que c’était nul. Le film (un montage de 22 minutes), rien à faire, ne marchait pas.

On nous demandait : « Y avait une mobylette ? »

Donc on s’est accroché, avec Mike. On a écrit, écrit et encore écrit. On a changé environ 85 % du scénario cet hiver-là.

On a attendu un an pour avoir la bonne lumière puis on est retourné tourner pendant deux semaines à Wanchese. Nic, notre pote, a fait les superbes plans de la mer au FS700, ce qui nous a permis de combler les trous qu’il y avait suite aux réécritures.

Quand on a fini le montage, beaucoup d’amis de la post-production nous ont aidé. Jake Sinclair a fait la bande originale, François de Tinitus la conception sonore et Chris Martin de Spy s’est chargé de la colorisation finale.

Nous on aime fabriquer des choses. On aime fabriquer des choses évocatrices, qui touchent les gens. Il n’y a pas de grande ligne directrice ni rien ; simplement deux meilleurs amis qui mettent en commun leur passion pour la création.

J’ai reçu quelques SMS cette semaine disant : « Ton film a fait pleurer ma mère ». Et ça, c’est la meilleure critique que je pouvais espérer.

Tyler Nilson

coeur_vert

Festivals

The Moped Diaries by Tyler Nilson & Nick Vitale

  • Nominated Raindance best short film
  • Crested Butte international film festival
  • Maui international film festival
  • Sonoma international film festival
  • Portland international film festival
  • Heartland international film festival
  • Athens international film festival
  • Band international film festival
  • Cucalorus international film festival
  • San diego international film festival
coeur_vert

Plus d’infos sur le film :

luckytreehouse.com


About Ingrid Bernard

view all posts

Founder and Head of Publications, she's French and fall in love with short films since few years ago // Fondatrice et Responsable des Publications, elle est passionnée depuis plusieurs années par les courts-métrages

You May Like This

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*