La 11ème édition du Mobile Film Festival sous le signe de la COP21

Il y a tout juste une semaine, le Mobile Film Festival nous dévoilait sa sélection de courts-métrages et de ses membres du jury. A cette occasion j’ai eu la chance d’interviewer Bruno Smadja, Directeur et Fondateur du Mobile Film Festival. Mais avant de lui laisser la parole, quelques mots sur la 11ème édition du Mobile Film Festival.

Mobile film-festival

Après 10 éditions Françaises, le Mobile Film Festival s’ouvre à l’international, pour ses 11 printemps et est en partenariat avec les Nations-Unis, dans le cadre de la Conférence pour le Climat COP21. Le slogan du Festival est « 1 mobile – 1 Minute – 1 Film »  et à pour thème cette année « Act on Climate Change ». Jusqu’au 30 Novembre, vous pouvez voter en ligne pour le prix du public. Les lauréats seront annoncés lors de la cérémonie du « Mobile Film Festival », le 7 décembre 2015 à Paris, en présence de nombreux invités de prestige.

Le Grand prix du public est doté de 30 000 € et 15 000 € pour le prix du Meilleur film Français. Chacun de ces prix est dédié à la production d’un court-métrage en 1 an, le lauréat sera accompagné par un producteur.

Il y a également 6 autres prix : le Prix d’Interprétation Féminine, le Prix d’Interprétation masculine, le Prix du meilleur scénario, Le Prix Spécial du Jury, le Prix des Bloggers et Le Prix du Public.

A savoir : En votant, pour élire le film qui vous aura le plus plu, parmi les 100 films sélectionnés pour la compétition officielle, vous pourrez, vous aussi, avoir la chance de remporter un des lots mis en jeu (Voir photo ci-dessous), ça vous sera proposé à la fin de chaque vidéo.

Mobile film-festival-prix

Voici maintenant l’interview de Bruno Smadja :

1. Pourquoi avez-vous choisi ce thème au sujet très préoccupant et sensible « du changement climatique »?

Nous avons choisi ce thème en accord avec les Nations Unies qui nous ont demandé d’organiser une édition mondiale du Mobile Film Festival respectant le même format 1 Mobile, 1 Minute, 1 Film.
Ce thème du changement climatique nous est très cher depuis de nombreuses années, mais nous souhaitions l’aborder à grande échelle, ainsi le soutien de l’ONU, la labellisation de la COP21 et bien évidemment le soutien de BNP Paribas nous ont permis de donner toute sa dimension à cet événement.

2. Comment ’est né votre partenariat avec les Nation Unis?

Le partenariat avec l’ONU est né d’une envie réciproque de travailler ensemble sur le thème du Changement Climatique.
Le format unique du Mobile Film Festival qui le rend accessible partout dans le monde. L’opportunité de donner la parole à toute une génération de jeunes réalisateurs.
Je pense que tous ces éléments ont été moteur dans la dynamique du partenariat.

3. Comment vous est venu l’ idée de départ, il y a 10 ans, de créer un festival?

L’idée de créer le Mobile Film Festival est venue d’un premier mobile équipé de camera que l’on m’a prêté il y a 10 ans.
Je sentais que cette technologie à l’époque chère et de mauvaise qualité, allait devenir accessible à tous et de bien meilleur qualité.
Ainsi cette nouvelle caméra devenait l’opportunité de pouvoir casser les barrières économiques et de remettre tous les participants sur la même ligne de départ, une forme d’égalitarisme.

Pour ce qui est de la minute, cela représente un format très créatif qui impose aux participants un travail d’écriture important.

4. 10 années sans imposer un thème, pourquoi commencer cette année?

Oui au cours de ces 10 années nous n’avons pas choisi d’imposer un thème, mais s’il y en avait un cela eu été le changement climatique !
Ce changement cette année est lié aussi à l’opportunité de ce partenariat avec l’ONU et à l’importance existentielle que représente la COP21.

5. Pouvez-vous nous dire, en quelques mots, le parcours du fondateur Bruno Smadja?

Bruno Smadja a créé le Mobile Film Festival en 2005, il l’a développé en France et à l’international. Il a aussi créé les Cross Video Days. Auparavant, il a travaillé à la fois dans le web et les médias.

6. Avez-vous déjà des chiffres à nous dévoiler? (nbre de films reçus, nbre de films traduits, nbre de langues et pays représentés …)

Les premiers chiffres que nous pouvons vous dévoiler :
764 films reçus de 70 pays !
Nous établissons en ce moment la sélection officielle que nous mettrons en ligne le 3/11 avec les membres du jury

7. Pourra-t-on voir ces films sur grand écran? (Comme vous l’avez déjà fait à Clermont-Ferrand).

Oui les films seront accessibles sur grand écran en France et à l’étranger.
D’ailleurs si des exploitants de salle, des associations ont le souhait de présenter ces films en soutien à la COP21, nous pouvons leur mettre à disposition.

Mobile-film-festival-theme

Je voulais personnellement remercier Bruno Smadja et Tristan Maurand pour avoir eu la gentillesse de répondre à mes questions.

Ci-après une sélection personnelle de Tristan, mais vous pouvez également retrouver l’intégralité des films sélectionnés pour le festival juste ICI.

coeur_vert

Ciao Bella

coeur_vert

No Sense

coeur_vert

Au Parc

coeur_vert

I remember


About Ingrid Bernard

view all posts

Founder and Head of Publications, she's French and fall in love with short films since few years ago // Fondatrice et Responsable des Publications, elle est passionnée depuis plusieurs années par les courts-métrages

You May Like This

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*